Lutter contre le Sébum

Tout allait très bien dans la vie de mes cheveux, de mieux en mieux même depuis l’apprentissage des produits Aroma Zone et  Leonor Greyl . Je dis apprentissage car dans les deux cas, l’utilisation des produits étant complètement différente du shampoing classique, ça nécessite forcément un peu d’entrainement avant de pouvoir jongler avec ce qui convient à ses cheveux.

Suite à un changement de pilule, mes cheveux et mon cuir chevelu ont pété les plombs: fins, filasses même ! Comme enveloppés d’une pellicule grasse en permanence, fragiles et cassants (c’est terrible de les sentir se décoller et tomber, je n’avais jamais vécu ça!), le cuir chevelu extrêmement gras au bout d’une journée ! Pas comme lorsqu’on a mis son bonnet dans le métro et qu’on a eu un peu chaud, non ! Façon friteuse des années 80. Bon, voila pourquoi on voyait moins ma tête sur instagram en ce moment ! Forcément, ça calme… on est rapidement perdue lorsque ça arrive. Heureusement je ne suis pas née de la dernière pluie en ce qui concerne les cheveux j’ai donc rapidement mis le doigt sur le problème: des discussions avec certaines clientes ainsi qu’avec Cedric ont terminé de me convaincre.

Je compatis avec toutes les femmes qui subissent les mêmes bouleversements physiques (parfois la peau trinque aussi…) sans pouvoir savoir d’où ça vient. Honnêtement, ça obsède totalement , ce n’est en aucun cas futile et on a même le sentiment qu’on nous vole une partie de notre sensualité.

J’ai alors lancé un appel sur instagram pour recueillir un maximum de témoignages de personnes ayant vécu des expériences semblables. Vous avez été extrêmement nombreuses à me relayer des récits complètement affolants et très intimes sur les bouleversements hormonaux que les pilules peuvent engendrer chez la femme (mille mercis à toutes!).

Je vous reparlerai de tout cela lors d’un article dédié. En attendant, je voulais partager avec vous les produits qui sauvent mes cheveux en ce moment. Parenthèse: Sachez cependant que d’autres facteurs peuvent être à l’origine des cheveux gras: sport, chauffage, différences de température, bonnet…
Le divorce est en tout cas prononcé entre la pilule et moi. J’estime que, même si elle offre la liberté d’avoir un enfant ou non, elle prive la femme de bien trop de libertés intimes, personnelles et sensorielles (pour certaines en tout cas). Ca en devenait dérangeant et contraignant en ce qui me concerne.
On passe aux produits sauveurs de moumoute, et s’il vous plait épargnez moi les « C’est cher!!!!! ». On ne paye ni le packaging ni le marketing, on s’offre (ou on se fait offrir) le privilège de régler son problème capillaire en utilisant des produits de très bonne composition.

Les poudres capillaires :

Le brou de noix: Je commence avec un hors sujet car rien à voir avec le sébum, mais je voulais vous le rappeler, je continue d’utiliser le brou de noix Aroma Zone afin de foncer mes cheveux de façon naturelle. J’en raffole: ça me donne un joli châtain chaud. Je mélange la poudre à de l’eau (elle est peu soluble dans l’huile elle fonctionne donc moins bien de cette façon). Si vous souhaitez voir un réel effet, appliquez votre mixture brou de noix + eau sur l’ensemble de votre chevelure et laissez poser environ 30 minutes. Lorsque je n’ai pas le temps, 5 minutes permettent déjà de canaliser mes cheveux trop clairs.

Kachur Sugandhi: Pour fortifier mes cheveux, je continue d’appliquer la poudre de Kachur Sugandhi  une fois tous les 10 jours environ. Je la mélange à de l’eau tiède dans mon mortier avec mon pilon puis je la pose en masque pour le cuir chevelu, de cette façon :  Attention, ne l’appliquez pas sur vos longueurs si vous avez les cheveux secs ou très fins, elle pourrait les rendre secs. Cette poudre peut être mélangée à de l’aloe vera afin d’hydrater les cheveux en même temps (ce que je fais la plupart du temps). Laissez poser environ 10/15 minutes puis rincez abondamment et procédez à votre shampoing. En l’appliquant en racine: on renforce les cheveux qui arrivent.

Sur mes longueurs: 

On vous le rabâche suffisamment lorsque vous allez chez le coiffeur 😉 Il est important de nourrir vos cheveux ! Ils en ont besoin pour être en bonne santé (tout comme de l’hydratation). En revanche, attention à ne pas les pourrir avec des silicones ultra plombantes qui apportent une fausse nutrition: douceur et brillance superficielles qui se contentent d’étouffer vos cheveux et de s’accumuler à l’intérieur. Ça bouche les pores du cuir chevelu et ça provoque même des chutes de cheveux. Dans le cadre d’un cuir chevelu gras c’est une catastrophe ! Sans parler des conséquences sur l’environnement.

Je nourrir mes cheveux soit à l’huile pré-shampoing, soit avec un masque post shampoing.
L’huile pré-shampoing: ça, c’est quand j’ai le temps et en général ça va avec l’application de l’huile de germe de blé en racine dont je vous parle plus bas. J’applique l’huile de Leonor Greyl sur mes longueurs et pointes,  ensuite je m’occupe de mes racines comme expliqué plus bas. Je laisse poser un peu puis je rince tout. Les cheveux bouclés/frisés/crêpus peuvent également se tourner vers l’huile de piqui (odeur forte de fruit de la passion ! Attention les naseaux) à appliquer de la même façon.
J’utilise l’huile Leonor Greyl car elle est particulièrement efficace sur mes cheveux raides. Libres à vous d’utiliser une huile végétale pure bien entendu, et de voir si ça convient à votre chevelure. C’est également une question de budget, j’en ai conscience. Mais essayez d’éviter au maximum les produits remplis de silicones et peu onéreux.

Le Soin post shampoing: C’est le soin que je fais lorsque j’ai moins de temps. Une fois mon shampoing rincé et mes cheveux essorés à la serviette (c’est important sinon le soin glisse sur l’eau présente sur vos cheveux et ne nourrit pas!), j’applique la base neutre Aroma Zone dont les effets sont excellents et qui n’alourdit pas du tout. Soit je laisse poser, soit je rince tout de suite (c’est mieux que rien dites vous ça!). Vous pouvez ajouter des actifs cosmétiques, mais testez le déjà tel quel ! Il est suffisamment bluffant selon moi et quelle que soit votre nature de cheveux. Pour terminer je rince abondamment.

Ma mixture L’huile avant shampoing + poudre + keratin’Protect:
Avant mon shampoing, j’applique l’huile de Germe de Blé de Leonor Greyl. Elle permet d’espacer les shampoings, de réguler l’excès de sébum et surtout elle apaise le cuir chevelu en même temps étant donné qu’elle n’est pas du tout agressive. J’aime beaucoup la mélanger avec 1 c à soupe de poudre de kachur citée juste au dessus. J’ajoute à ma mixture un petit bouchon de Kératin’ Protect de chez Aroma Zone pour protéger mes cheveux de la déshydratation due aux appareils chauffants et pour les rendre brillants.
Cet actif cosmétique permet également de discipliner les cheveux. Il est donc idéal pour les cheveux bouclés, frisés et peut s’appliquer également avant le séchage en guise de thermo protecteur, ou entre les shampoings pour amoindrir les frisottis.
En soi, l’huile de germe de blé permet de laver les cheveux puisque c’est un soin lavant.
J’aime cependant appliquer un shampoing ensuite, dont je vous perlerai plus bas.
Info supplémentaire: Lorsque je n’ajoute pas ma poudre de Kachur, j’adore mettre un peu de Concentré Énergétique (son odeur très naturelle me plait beaucoup!) qui permet d’apporter de la vitalité aux cheveux et stoppe également la chute capillaire. Il peut également être utilisé seul en guise de soin lavant.

L’application de cette mixture:  Il est important d’appliquer ce mélange sur votre cuir chevelu ! Pas en racine, mais en contact direct avec le crâne. Sinon, les effets seront moins visibles voire inexistants puisque le but est d’agir sur le cuir chevelu et les bulbes directement. Depuis quelques temps j’ai laissé tomber l’application avec les mains comme je vous l’ai déjà montré dans mes vidéos, et j’applique tout à l’aide d’un pinceau comme celui ci.  L’application est ainsi plus précise et on gâche moins de produit: avec la main on a tendance à en prendre plus, et trop !

Le rinçage de cette mixture : Après avoir laissé poser environ 10 minutes, commencez à masser votre cuir chevelu. Le massage est important afin de stimuler la microcirculation du sang et il permettra de diminuer la chute et de renforcer vos cheveux.
On passe à présent au dessus (ou dans) la baignoire car on va commencer à en mettre partout (mais on s’habitue très rapidement) ! Ajoutez de l’eau puis massez à nouveau les racines. Ajoutez de l’eau puis massez et ainsi de suite.L’idée est d’émulsionner. Rincez ensuite abondamment et longuement.

Le shampoing :
L’huile de germe de blé est un soin lavant et permet donc normalement de laisser les cheveux propres sans avoir à utiliser de shampoing ensuite. Je persiste cependant à utiliser un shampoing après avoir rincé ma mixture, surtout lorsque j’applique l’huile sur mes longueurs, mais à vous de tester et de vous faire votre propre idée ! A ce sujet il y en a deux que j’apprécie particulièrement:
Le shampoing solide Lamazuna à acheter selon votre problématique capillaire (gras, sec ou normaux). En ce moment je prends celui pour cheveux gras.
– Les shampooings Uka: Je prends la gamme Nighty Night qui n’alourdit pas mes cheveux. Cette gamme est également adaptée aux cheveux bouclés et frisés. Leur gamme Wake Up est également très bien et adaptée aux personnes qui manquent de volume. Seul problème: la marque Uka est pour le moment très difficile à trouver en France ! Seul Colette les vend pour le moment. Argh… vous allez me détester !
– Les shampoings Leonor Greyl sont également très efficaces, ils contiennent cependant une petite quantité de sulfates (ALS). Tout dépend donc de votre degré de tolérance à ce sujet. J’aime les utiliser de temps en temps.

Pour terminer, j’applique depuis peu le Tonique Végétal de Leonor Greyl qui me permet également de réguler la production de gras de mon cuir chevelu. Il est à base de sauge: excellent pour réguler la transpiration (pas sous les bras non ;-)) ! Il est sans rinçage, très pratique à utiliser.

Ce type de protocole est différent du shampoing classique.Ça prend plus de temps c’est vrai. Mais une fois qu’on a trouvé les bons produits et surtout une fois qu’on a commencé à en voir les effets, c’est difficile de s’en passer. Maman solo de deux enfants, j’aime prendre le temps pour ce type de rituel qui est devenu ma bulle. Un soir par semaine environ je m’isole dans ma salle de bain, j’allume mes bougies, je mets du Chopin et je m’évade en prenant soin de mes cheveux. J’adapte les produits selon la problématique du moment. Dans le cas présent les cheveux gras !

Je vous souhaite donc de prendre le temps de prendre soin de vous. C’est important.
Je termine sur un sourire, ça aussi c’est important !
🙂

Share this post
  , ,


12 thoughts on “Lutter contre le Sébum

  1. Super article Daphné ! Merci beaucoup de nous faire partager ton expérience , quelques fois on a l’impression d’être la seule a qui cela peut arrivera
    J’ai une petite question, si tu fais ce rituel une fois par semaine, comment fais tu le reste du temps car personnellement j’en ne peux pas me laver une seule fois les’ cheveux ( et j’évite trop souvent aussi )
    Merci beaucoup

  2. Super article !!
    J’aurai une petite question : que me conseilles-tu comme produits que je peux faire en tant que novice dans l’univers des produits naturels ?
    ta routine est complète et bien ordonnée maintenant mais par quoi je peux commencer pour réguler ma tendance grasse de mon cuir chevelu ?
    quels soins, shampoings ?
    merci !

  3. Bonjour Daphné,
    Merci pour cet article!
    J’ai un cuir chevelu gras que je n’ai pas encore reussi a dompter! Je fais des shamppoings tous les 2 jours, en sachant que je me suis mise à la poudre d’orange (en suivant ton conseil!) étre 2 shamppoings!
    Pourrais-tu expliquer « pas en racine mais en contact direct avec le cuir chevelu? » Mon petit côté blond a du mal à comprendre la subtilité…
    Merci d’avance de ta reponse
    Caroline
    Ps: j’ai testé le shamppoing aromazone mais je trouve qu’il ne fonctionne pas bien! J’ai l’impression de ne pas l’appliquer partout et comme il ne mousse pas, je ne me rends pas compte de son efficacité! Des conseils?

  4. Je viens de commander 3 produits chez Leonor Greyl, en espérant que ça sauve mes cheveux gras du lavage quotidien actuellement ! Je compte aussi utiliser la poudre de Kachur pour les densifier au passage. Merci Daphné pour ces bons conseils prodigués et surtout de nous montrer qu’une solution naturelle est envisageable ! Continue comme cela, tu es une réelle inspiration pour nous 🙂

    • Bonjour Claire,

      Je serai curieuse d’avoir votre retour sur cette routine! J’attends de finir la mienne et verrait pour y intégrer ces produits,… En regardant sur le site beauté-test, il y a de tout comme avis.

      Merci,

      Ina

  5. Bonjour Daphné,

    merci pour ton retour sur tes expériences naturelles. Je suis au naturel depuis quelques temps, en testant poudre et huile. Mais j’ai eu une énooooorme perte de cheveux il y a qq semaines, et notamment après m’être enduite la tignasse d’un mélange d’huile de ricin et de moutarde. Elles ont, parait-il des vertus pour fortifier et faire repousser.
    Penses-tu que l’utilisation d’huile végétale peut, chez certaines, accentuer la chute ?
    J’espère que tu auras le temps de me répondre.

  6. Très intriguant l’huile de germe de blé de leonor greyl ! Mais est ce que ce n’est pas trop huileux au rinçage ? Penses tu que la flacon d ‘huile de germe de blé chez AZ aura le même effet ?
    Tes articles «naturels» sont top, il y a une vraie demande de ce mode de consommation !

  7. Bonjour Daphné, j’ai également des problèmes de cheveux gras et ai donc commencé tes rituels. Cela fait déjà 3 fois que je fais le mélange huile de germe de blé/poudre de kachur/keratin protect , je masse, je mets de l’eau ….mais aucune émulsion ! Je ne comprends pas ce qui ne va pas…
    Par ailleurs, à quelle fréquence conseilles-tu de faire ce soin ? Sachant que je me lave les cheveux environ tous les deux jours, est-ce trop de faire huile de germe de blé/shampoing léonor/tonique végétal tous les deux jours ?

    Merci beaucoup !

  8. Bonjour Daphné,

    Merci pou cet article 🙂
    J’ai aussi le cuir chevelu qui graisse rapidement et on m’a conseillé (en plus de changer mon shampoing), de me laver les cheveux tous les jours pour les raisons suivantes :
    – le sébum accroche les saletés sur le cuir chevelu et les cheveux,
    – le sébum étouffe le cuire chevelu et du coup ne permet pas une repousse des cheveux optimale
    – cela permet de décoller et enlever les peaux mortes du cuir chevelu qui étouffent aussi le crâne et l’empêche de « respirer » et donc de faire repousser les cheveux correctement

    Qu’en pensez vous?

    Car j’ai envie que ma moumoute soit la plus saine possible et je souhaite également que mes cheveux mi-longs, repoussent sainement et gagner en longueur mais avec des cheveux moins cassants et moins fourchus.

    Merci d’avance pour votre retour !

    Et bon courage pour la lutte contre les désagréments hormonaux 😉

  9. Merci pour tes precieux conseils. J utilise un shampoing que j aime bcp Biocoiff et qui m ont sauvé les cheveux des devolorations. Tes conseils suscitent ma curiosité. Et je vais appliquer. Tu parles de broux de noix mais ta couleur est miel, magnifique d ailleurs. C est ce ton là qui me plait. Que faut il faire sachant que ma couleur de base est chatain ? Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *