MON RITUEL GREEN 2 : Un cuir chevelu sain pour de belles longueurs

Vous savez maintenant quel shampoing choisir et surtout lequel ne PAS choisir. Un shampoing lave, « un point c’est tout » comme dirait mon fils (5 ans, ça promet !). Et il y a une chose très importante dont nous allons parler aujourd’hui: c’est la rééducation.   Le shampoing que vous choisirez et qui sert à laver votre cuir chevelu est le point de départ de votre rééducation capillaire. On le choisit non pas pour les longueurs, mais pour laver les racines et le cuir chevelu. C’est là que se trouve le sébum. Et ce sont ces racines qui ont besoin de force, de vitamines A, B et C pour devenir de belles longueurs, fortes et saines.

Abandonner les mauvaises habitudes: 

Pour avancer vers le naturel, il faut accepter de lâcher ses habitudes (qui ont la vie dure), malheureusement souvent un peu trop influencées par le marketing. Je dis cela sans aucun jugement. J’en ai moi même été victime et surtout je sais à quel point c’est naturel de déléguer, de faire confiance en suivant les étiquettes des rayons de supermarchés et surtout les coiffeurs. On nous a complètement déresponsabilisés. Comme si nos cheveux, cette matière si intime qui nous coiffe et qui joue sur notre humeur, ne pouvait être apprivoisée que par des professionnels. Des professionnels à qui je ne jette pas la pierre mais qui prodiguent souvent des conseils aseptisés, malheureusement trop souvent motivés par l’envie de faire du chiffre et d’écouler les surplus de stock.

L’ennui, c’est que cette attitude nous conforte dans l’utilisation de produits qui non seulement ne sont souvent pas du tout adaptés à notre nature de cheveux, mais pire encore: nous n’en avons souvent même pas besoin. Ces produits deviennent alors responsables de nos bouleversements capillaires (dans MON RITUEL GREEN 1 j’ai évoqué la fameuse nature de cheveux racines grasses pointes sèches qui n’est qu’une pure création des sulfates et silicones).

Un rituel en 4 temps : 

Environ 2 fois par mois, mettez en place un rituel pour prendre soin de votre cuir chevelu. 2 fois par mois ça paraît peu mais je compare souvent la transition vers le naturel à un débutant en sport: ne vous mettez pas des objectifs inatteignables au risque de vous lasser et d’abandonner.  Cette nouvelle habitude va vous permettre de régler votre problématique capillaire grâce à une mixture qui s’articule autour de 4 choses (je reviendrai à l’application et à la préparation plus tard)

  • Une poudre ayurvédique : environ 4 cuillères à soupe
  • Une huile végétale (pour le cuir chevelu, oui Madame ! ) : environ 1 cuillère à café
  • Du gel d’aloe vera : l’équivalent de deux cuillères à café
  • De l’eau tiède : jusqu’à ce que vous obteniez une consistance proche de celle de la crème fraîche.

1- L’ayurvéda et les poudres ayurvédiques qu’est ce que c’est ? 

Elles sont mon Précieux, mes muses ! D’abord, qu’est ce qu’une plante ayurvédique ? C’est une poudre de plante qui a le pouvoir d’harmoniser ce qu’on appelle ses « doshas ». Les doshas sont une même énergie séparée en trois parties différentes : Vâta, Pitta, Kâpha. Comparez cela à des chakras. L’ayurvédie et par conséquent les plantes que j’utilise, ont le pouvoir d’équilibrer ces énergies et de créer une harmonie en compensant notre dosha sous-développé. Bref, passons sinon je vais vous perdre et c’est normal ! Je veux juste terminer par le fait que l’ayurvéda est une médecine et une science thérapeutique qui ont plus de 5000 ans.  Ce qui est intéressant également c’est que cette médecine nous met en quête de ce qui n’est pas utile à notre bonheur ni bon pour notre santé. Et c’est exactement ce processus qui s’enclenche pour les cheveux lorsqu’on a mis le doigt sur le bouton « ON ».

2- Une poudre ayurvédique par problématique capillaire 

L’idée aujourd’hui ce n’est pas de compenser ses « Doshas » (je ne me suis pas suffisamment penchée sur le sujet moi non plus), mais de faire le bon choix de poudre pour régler la problématique rencontrée. Bon déjà, votre poudre (quelle qu’elle soit) va permettre de purifier votre cuir chevelu de toutes ses impurtés et va déboucher les pores de votre crâne petit à petit (ça a l’air de faire mal mais ne vous en faites pas on ne sent rien :-D). Adios toutes les impuretés, silicones et sulfates. Les poudres vont vous aider à nettoyer en profondeur ! Qui dit nettoyer en profondeur, dit espacer les shampooings . Oui les poudres vous aideront clairement à espacer vos lavages de poils crâniens, évidemment surtout si vous appliquez un shampoing sans silicones ni sulfates ! N’oubliez pas que c’est un tout.  Chaque poudre a des vertus précises et c’est à vous de l’adapter selon vos besoins. Mais sachez que toutes les poudres ont (à différents degrés) un effet anti chute.

Pour savoir quelle poudre utiliser selon votre problématique capillaire, vous pouvez vous référer à mon article : Les Poudres ayurvédiques.

Mélanger les poudres : 

N’hésitez pas à mettre deux poudres différentes dans votre mélange. Par exemple si vous manquez de volume et que vous perdez vos cheveux :

  • L’équivalent de 2 cuillères à soupe de poudre de Kachur Sugandhi
  • + L’équivalent de 2 cuillères à soupe de poudre de Brahmi

3- Quelle huile végétale pour quelle problématique ? 

Ajoutez dans votre mélange un peu d’huile végétale. Elle vous permettra d’accentuer les effets de votre mixture et elles sont totalement complémentaires des poudres ayurvédiques. Elles rendent également les poudres moins asséchantes pour le cuir chevelu. En revanche n’en mettez pas trop. En effet, si vous avez la main lourde vous risquez de trouver vos cheveux gras rapidement après votre shampoing. 1 cuillère à café suffit. J’ai choisi des huiles végétales pas ou très peu comédogènes. C’est à dire qu’elles ne bouchent pas les pores de votre peau, ni de votre cuir chevelu. Pour savoir si une huile végétale est comédogène, je vous invite à lire cet article de Naturellement Lyla qui est très clair.

Je vous conseille également d’ajouter deux gouttes de Vitamines E. C’est un conservateur naturel qui permettra à votre huile végétale de conserver toutes ses propriétés et justement de ne pas devenir comédogène avec le temps !

Voici les trois huiles végétales qui répondent aux trois principales problématique :

Je suis certaine que vous trouverez votre mélange idéal 🙂

4- Le gel d’aloe vera :

Je pourrais écrire un roman sur le gel de cette plante tant il est merveilleux ! C’est un véritable élixir. Il est excellent pour votre cuir chevelu, vos cheveux et votre corps. Vous pouvez l’utiliser pour soulager les bobos de vos enfants, les coups de soleil, les irritations de la peau.

Pourquoi ? On connaît beaucoup les propriétés hydratantes du gel d’aloe vera. Rien que pour ça il faut en avoir une bouteille dans son frigo (et oui le gel d’aloe vera se conserve au frais sinon il perd ses propriétés). On le sait moins, mais son gel permet également  de lutter efficacement contre la chute des cheveux, les fait pousser plus vite (grâce aux vitamines B6 et B9 présentes dedans). Bourré de vitamines A, C et B, il donne du tonus à vos cheveux.

Ajoutez-en 2 cuillères à café dans votre mélange pour le bien de votre cuir chevelu et de vos futurs cheveux ! De temps en temps, j’aime également faire un masque d’aloe vera pur et seul sur mon cuir chevelu. C’est tout frais, ça sort du frigo donc c’est très agréable 🙂 J’en tartine sur la peau du crâne (elle est importante cette nuance entre les racines qui sont les cheveux et le cuir chevelu qui est la peau). Je laisse poser environ 10 minutes puis je rince et je fais mon shampoing.

Petite info : Si votre gel d’aloe vera commence à devenir jaune ou orange, c’est qu’il a perdu ses nombreuses vertus ! Sans danger mais inutile en somme 😉

5- L’eau tiède : 

Tout simplement parce qu’avec de l’eau froide le mélange se fait mal ! Faites comme pour une pâte à crêpe: Ajoutez l’eau petit à petit pour éviter de faire des grumeaux !

La préparation de votre mélange : 

Dans un mortier, à l’aide d’un pilon,  mélangez les 4 éléments ensemble. Commencez par la poudre, puis ajoutez la cuillère d’huile végétale. Ajoutez l’eau tiède petit à petit. Terminez par le gel d’aloe vera. Sachez que le pilon et le mortier ne sont pas indispensables pour réaliser votre mélange mais ils aident énormément grâce à leurs parties adhérentes au fond du mortier et au bout du pilon. Vous pouvez également prendre un bol et une cuillère en bois, mais évitez le métal. Lorsque vous commencez, comptez environ 30 minutes pour la réalisation + l’application de votre rituel. Ajoutez 10 minutes de temps de pose. Oui je vous entends d’ici et je vous comprends « mais j’ai pas le temps, je travaille et j’ai 10 enfants, c’est la courseeeeeeeee… » oui c’est vrai mais justement ! Ce rituel, c’est votre bulle. Faites en votre moment. Chez moi quand je fais mon rituel, personne ne rentre dans la salle de bain. C’est mon instant. Comme on se détend, ça zenifie et croyez moi on en voit les effets sur le moral assez rapidement également. Pour être honnête, je pense que ce rituel a été un peu ma bouée de sauvetage dans une période très compliquée de ma vie privée.

L’application de votre mélange :

Vous avez votre mixture ! Bravo elle est toute belle, toute légère 🙂 On aurait presque envie de la manger ! La consistance doit être proche de celle d’une crème fraîche. Maintenant, il va falloir l’appliquer, avant votre shampoing.  Mettez une serviette sur vos épaules et enlevez votre tapis de bain de dessous vos pieds 🙂 Pourquoi ? Parce qu’on a tendance à en mettre un peu partout lorsqu’on débute dans ces nouvelles habitudes ! En revanche aucune inquiétude, rien ne tâche ! Pour vous aider, je vous conseille fortement de vous offrir un pinceau à coloration. Prenez une petite quantité du mélange sur votre pinceau puis appliquez le sur votre raie (pardon l’expression n’est pas très élégante!). C’est important que la mixture soit en contact direct avec votre cuir chevelu.  Avec la queue de votre pinceau créez une seconde raie un peu plus loin puis appliquez à nouveau votre mélange. En tout, faites environ 8 raies sur votre cuir chevelu: devant ET derrière. Massez ensuite votre crâne pour répartir le produit.

Laissez poser environ 10 minutes. En fait, dites vous qu’il ne faut pas que votre mélange sèche. En séchant les poudres peuvent en effet devenir irritantes.Vous pouvez également choisir de mettre une charlotte, ce qui vous permettra de garder la mixture longtemps sans qu’elle sèche. Évitez également de mettre le mélange sur les longueurs pour ne pas les assécher. Encore une fois, tout se passe à la racine 😉

 

Et ma couleur/mon balayage dans tout ça ? 

En prenant soin d’appliquer votre mélange à la racine, votre rituel n’aura aucune incidence sur votre coloration (quelle soit chimique ou végétale) ni sur votre balayage. Comme vos cheveux pousseront plus forts, ils seront d’ailleurs moins fragilisés par les traitements chimiques. Certaines poudres éclaircissent cependant les cheveux. Il faut les utiliser plusieurs mois pour en voir les effets et surtout l’appliquer sur les longueurs, ce qui a tendance à les dessécher… Un peu dommage, non ?

Les poudres sont-elles faites pour toutes les natures de cheveux ? 

Un immense OUI ! Encore une fois, ce rituel vous permet de régler une problématique capillaire à la racine. Elles ne pourront que faire du bien aux nouveaux cheveux qui poussent. Que vous ayez les cheveux bouclés, ondulés, raides, lisses, crépus, ne vous en faites pas vous ne pourrez leur faire que du bien !

Une poudre en guise de shampooing ? 

Certaines poudres ayurvédiques sont dotées de tensioactifs (ce qui lave et fait légèrement mousser dans les shampoings). Testez donc pour vous faire votre propre avis ! Je n’aime pas tellement la sensation que cela procure donc je préfère les utiliser en pâte avant le shampoing, mais c’est intéressant de voir qu’en effet, une simple poudre suffit à obtenir des cheveux propres et frais ( ça ne fonctionne pas si on passe du chimique à ça sans transition en revanche ! ).

Les poudres qui lavent :

  • Poudre de Shikakai
  • Poudre de Reetha (attention à l’odeur hyper forte qui brule les poils de nez !)
  • Poudre de Sidr (également excellente pour fixer les colorations végétale)

Bon, désolée c’est encore un pavé énorme. J’espère surtout que tout ça est clair et que vous pourrez vous y retrouver.

On se retrouve vite pour « MON RITUEL GREEN 3 : Nourrir et hydrater ses longueurs ».

Share this post
  , ,


23 thoughts on “MON RITUEL GREEN 2 : Un cuir chevelu sain pour de belles longueurs

  1. Bonjour Daphné
    Merci pour ce super article. je te suis sur Instagram et depuis janvier mes cheveux auparavant filasse qui devenaient très moche en étant aux épaules et qui étaient cassants ont désormais une seconde vie. Je fais mes petits rituels de masque tous les dimanches avec un henné roux 1 fois par moi et je n’ai jamais eu des cheveux comme ça ! il est vrai que cela fait bizarre au début d’avoir enfin du volume et de la matière.

    Alors merci beaucoup pour tous tes conseils

    Léonie & Co

    • Bonjour Delphine, Merci beaucoup pour ton commentaire et le partage de ton expérience ! Je suis ravie que mes conseils aient pu t’être utiles !

  2. Merci pour ce pavé super instructif !
    Je ne mettais pas d’huile végétale dans mon mélange, je vais en ajouter la prochaine fois !!! Et également investir dans la poudre de brahmi pour la mélanger avec celle de kachur.
    J’espère que tout ça fera gagner en volume mes cheveux plats.

    • Bonjour ! Merci pour ton commentaire ! Tu l’a posté il y a assez longtemps maintenant alors j’espère que tu as eu le temps de tester entre temps et que tu es satisfaite de ton mélange !

  3. Super article Je commence à peine à utiliser les plantes ayurvédique et je ne suis pas prête à les utiliser comme shampooing quotidien pour le moment. Mais je les utilise en soin. Par contre je remplace l’eau par un yaourt pour l’hydratation. Quand j’utilisais l’eau, j »avais les cheveux rèches. Mais avec le yaourt ils sobt tout doux et souple

    • Bonjour Charlotte,
      Je rebondis sur votre commentaire, car j’ai commencé les soins aux poudres ce matin en suivant les proportions de Daphné (poudres Bhringaraj, Amla, Kachur Sugandhi), et je me suis retrouvée avec une botte de paille sur la tête : cheveux emmêlés comme jamais. Pourtant, j’avais mis des huiles sur les longueurs.
      Après un démêlage et un séchage laborieux, certes mes cheveux ont du volume, mais ils ne sont pas doux, très secs sur les longueurs. Je me suis demandé si j’avais acheté les bonnes poudres (correspondant à la problématique de mes cheveux). La prochaine fois, j’essaierai donc avec un yaourt. Merci donc pour le conseil.

      • Bonjour Marie, merci pour ton commentaire ! Le yaourt peut être une bonne alternative en effet. Sinon, tu peux essayer d’enlever la poudre de kachur du mélange (c’est la plus asséchante), et surtout faire très attention à ne pas en mettre sur les longueurs et pointes. Mais je ne pense pas que ça soit le problème dans ton cas. Pendant que ton mélange pose en racine, tu peux également en profiter pour appliquer un soin et le laisser poser sur les longueurs.

    • Bonjour Charlotte, Merci pour ton commentaire ! En effet certaines personnes préfèrent mélanger les poudres aux yaourts ! C’est ce qui est chouette d’ailleurs : chacun fait sa tambouille. Et bravo d’avoir trouvé la tienne !

  4. Merci beaucoup d’avoir pris le temps d’écrire tout ça, d’avoir mis des « idées recettes » . En pleine réflexion sur le métier que je voudrais faire, ce que tu fais ( l’atelier, ton blog, ton site avec coiffure, et atelier création de soin) me fais beaucoup réfléchir et m’interroger sur et si moi aussi je donnais des conseils sur les cheveux, et sur les poudres, les huiles, les produits naturel etc et si moi aussi je pouvais faire quelque chose qui me plais et qui aide les autres !
    Merci beaucoup d’écrire tout ça, continue c’est vraiment bien expliqué, très clair et vraiment intéressant, ça nous pousse à réfléchir !
    Pardon d’avance de ce long texte.. 🙂

  5. Merci Daphné pour ces articles 🙂
    depuis plusieurs mois je me dit « allez je saute le pas » mais je ne savais pas trop comment m’y prendre. Ces articles « notice d’utilisation » me permette vraiment d’y voir plus clair et de savoir vers quels produits me diriger et comment l’utiliser
    Que l’aventure commence !!

  6. Bonjour Daphné,

    merci beaucoup pour ces articles si détaillés et si précieux! Ils tombent à point pour moi : je te suis depuis un moment (une amie a pu me faire ma coiffure de mariage grâce à ton tuto sur le wavy à l’aide des produits Kevin Murphy ;- ))
    et j’ai commencé au mois de décembre à passer aux soins naturels en lisant tes articles.

    Pour le shampoing : je me suis finalement arrêtée sur le Weleda que tu recommandes mais j’ai pendant un moment eu le problème de cheveux « poisseux » que d’autres ont pu décrire. Je l’ai récemment résolu en me lavant bien le crâne mais..   la tête en bas! Et en insistant sur les zones que tu décris.

    Pour les soins avec les poudres: j’avoue que j’avais fait l’impasse sur cette étape en pensant que ce n’était pas nécessaire vu que je n’avais pas de problème particulier.
    Mais je constate que mes cheveux sont toujours faibles et fins et que j’ai des nombreux cheveux qui se dressent sur le crâne de 10 cm environ! Peut être est-ce à cause de cette étape manquée ?

    Pour les longueurs, je suis également tes conseils et j’alterne entre le masque Aroma-Zone et l’huile de Léonor Greyl (peut on d’ailleurs également la mettre dans le soin sur le crâne?).

    Bref merci encore car c’est un sacré changement et qu’on peut vite se décourager!

    A bientôt

  7. Bonjour ! Merci pour ces nouveaux articles ils sont vraiment interressant et précis ! Le genre d’article qui motive à prendre soin de soi 🙂
    Je suis juste interloquée par une information.. j’ai appris que l’huile, corps gras, empêchait une bonne prise des soins aux poudres et des soins hydratants, il ne faut donc pas les mélanger car on perd les biens faits du soin et c’est dommage.. pourtant vous vous le conseillez, et comme encore ( beaucoup trop ? ) de blogueuses..
    C’est compliqué, même si vraiment génial, de s’informer sur des blog ou instagram, où il y a des informations contradictoires, après chacun(e)s fait evidemment comme il le souhaite 🙂
    Belle journée ! Hâte de voir la partie 3 de ces articles 🙂

  8. Bonjour et merci pour cet article.
    J’ai radicalement changer ma façon de faire il y a 3 ans.jai supprimer tout ce qui été industriel de ma baignoire. Mes cheveux été terne et mort.je devais faire des coloration pour avoir de beau cheveux.
    Depuis je les lave avec soit du reetha ou shikakai mélanger à du neem ou kachur ou hibiscus en alternance selon le besoin .
    Mes cheveux revivent!
    Moi je suis passé de l industriel à la mixture que j’ai énumèré et ça a marché. ..
    Merci

  9. TOP ! Hâte le 3ème articles 🙂
    Mes cheveux se portent mieux depuis que je te suis sur insta 😉 GOOD job, you rock Daphné ! Bon trip au Maroc

  10. Bonjour Daphné,

    Merci pour tous ces précieux conseils ! J’imagine donc que ces poudres sont le socle de ton article sur les soins post accouchement ? Penses-tu faire paraître quelque chose prochainement sur le sujet ? Ou bien le rituel Green suffit à pouvoir s’orienter ?
    Merci et belle continuation à toi!!

  11. Salut Daphné j’ai une question , je souhaite essayer ton rituel green 2 : Un cuir chevelu sain pour de belles longueurs, est il compatible avec le soin volumisant et redensifiant ? Si oui a quelle fréquence faut il les faire ?

    Merci pour tes articles !
    Il me tarde me d’y mettre !

  12. Merci <3 J'attends la suite car mon problème maintenant est l'après shampoing ou démêlant (je ne sais jamais quelle est la différence)….

  13. Bonjour Daphné,
    Cela fait plusieurs fois que j’en tente de vous contacter par mail mais’ je n’ai jamais eu de réponse de votre part… Je souhaite vraiment profiter d’un Cours de coiffure individuel avec vous ; sont ils toujours d’actualité?

  14. Bonjour Daphné

    Merci pour l’article et les autres 🙂

    J’ai une question Concernant le temps de pause, j’ai commencé les soins aux poudres de plantes il y a deux ans et les recettes que j’utilisais (avec les mêmes poudres que celles citées dans l’article) spécifiaient 2 heures de pause … Aujourd’hui je veux concocter une recette pour ma maman donc je me suis référée à ton article et je suis un peu perdu sur ce point là … pourrais tu m’éclairer pleaaase

    En te remerciant

    Johanna

  15. Salut Daphnee, je te suis depuis peu, et depuis une semaine je me suis mis au naturel, shampoing, masque, poudres .. Merci pour tout tes conseils!!
    Cependant il reste quelques questions qui trotent dans ma tête !
    -Peut-on utiliser les steampod si on passe au green? ..
    -Je suis blonde (je fais regulierement des meches+ patines) , est-ce possible de continuer les mèches ?
    Merci d’avance, ces questions sont importantes pour moi, pour savoir si je peux arriver a m’y mettre vraiment !
    Continues comme ça, fais nous rêver
    Bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *