À PROPOS

Passionnée par l’art, le beau, j’ai d’abord fait 3 années d’études en école de commerce de l’art. Puis la coiffure m’a rattrapée. Mon métier a en effet toujours été une vocation. 

Lorsque je travaillais en salon, je me coiffais souvent. Tresses, chignons, ondulations. J’adorais ça.
Mes clientes de l’époque  me posaient beaucoup de questions, voulaient que je leur apprenne. Mais je n’avais pas le temps, c’était la course ! Tout le temps.
Alors j’ai commencé à partager mes astuces sur facebook à l’époque. Les “tuto coiffures” cartonnait à l’époque sur youtube mais j’étais à des années lumières de tout ça. Je voulais juste créer un support pour que mes clientes de l’époque puissent regarder.  
C’est là que « Les Mercredis de Daphné » sont nés:
Je publiais un tutoriel coiffure tous les mercredis.

Et puis c’est devenu une entreprise. Ça fonctionnait bien. Je travaillais pour des marques chimiques, j’étais rémunérée pour parler d’elles auprès de mon audience.
Puis j’ai commencé à recevoir des clientes chez moi pour faire des ateliers coiffure en groupe.
Et comme j’avais beaucoup de demande, j’ai ouvert un atelier à Paris, Rue Saint-Sabin.
J’ai eu beaucoup d’articles dans la presse à l’époque, il y avait un engouement fort pour ce genre d’initiative entrepreneuriale. 
J’aimais ça, c’était confortable, ça avait le vent en poupe. 
Mais je n’ai jamais développé. J’ai même décidé d’arrêter et de céder mon atelier 4 ans après m’y être installée.
Pourquoi ? Le céder m’a permis de faire le deuil d’une période de ma vie à laquelle cet atelier appartenait. Pour avancer.
En parallèle, petit à petit j’ai stoppé mes contrats avec des marques chimiques les uns après les autres. Parce que lorsque j’ai pris conscience de ce que je conseillais, ça m’a écoeurée pour les personnes à qui je partageais mes conseils. 
J’avais l’impression de mentir. 
Ça n’a pas été facile, j’ai négocié un changement de trajectoire risqué. Mais aujourd’hui je peux le dire: 
JE RESPIRE.
Le début de tout ça a été la découverte des produits naturels pour prendre soin de ses cheveux. Puis du bien-être et j’ai compris qu’un nouveau monde s’ouvrait à moi. C’est ce que je veux partager avec vous aujourd’hui. Et je pense qu’il est grand temps de prendre soin de soi tout en prenant soin de la planète, non ?
Dans mon cheminement, j’ai créé un concept de soin du cuir chevelu appelé Rituel Green , à réaliser en pleine conscience pour un apaisement profond et global.
Mon mantra ? “Un cuir chevelu sain pour des longueurs et pointes plus fortes”.