La cure de sébum: à éviter pendant le confinement

La cure de sébum, c’est cette technique qui consiste à laisser le sébum vivre sa vie tranquillement sur le cuir chevelu pendant environ 1 mois. Le but: Espacer ses shampoings et nourrir les longueurs et pointes. En fait c’est une transition green méga accélérée et radicale.

Pas de shampoing donc, mais un brossage quotidien très important qui permet de bien répartir le sébum sur les longueurs et pointes tout en enlevant l’excédent de sébum du cuir chevelu avec une brosse en poils de sanglier ou poils synthétique. Cette matière accroche le sébum. Quant à cette période “cache-misère”, on attache les cheveux le plus possible, on met un bonnet ou un chapeau.

La cure de sébum offre parfois des résultats spectaculaires. Ça peut être très contraignant si on travaille. Mais confinement oblige, beaucoup pensent mettre à profit cette période “at home” pour tester la technique vue par beaucoup comme le graaal de la transition green naturelle.

Si tu veux lire un témoignage sympa sur ce sujet, tu peux lire celui de Marion que j’ai adoré.

À la fin elle parle de la poudre de shikakai en guise de shampoing végétal. Alors oui ça marche, j’applique moi même beaucoup de produits ayurvediques. Cependant, selon ta nature de cheveux et les traitements que tu leur as fait, ainsi que les produits que tu utilises, cette poudre peut aussi transformer tes longueurs et pointes en motte de paille façon queue de raton laveur ! Tout est une question de transition en douceur.

Le confinement, pas forcément la bonne période pour se lancer :

Oui sauf que ça peut vite être la fausse bonne idée en fait ! Le confinement à la française ce n’est pas le même qu’en Chine donc même si tu limites tes sorties j’imagine que tu sors au moins pour faire tes courses. Et ce virus, il est vicieux. Il se pose partout. Donc quand tu sors, le covid-19 est susceptible de venir sur tes vêtements, ta peau, tes cheveux. En fait l’idéal après une sortie ça serait donc de te laver entièrement et de changer de vêtements.

Ça vous paraît excessif ? Je pense que la situation actuelle de l’Italie mais aussi dans notre propre pays nous prouve qu’il est temps d’arrêter de prendre les choses à la légère et de comprendre que nous devons impérativement mettre tout en oeuvre pour limiter la propagation de cette saloperie. Même si ce n’est pas terminé là bas non plus, je trouve qu’en Chine ils ont quand même pas mal contrôlé la situation en peu de temps, compte tenu du nombre d’habitants dans leur pays. Ils ont réussi justement parce qu’ils ont été intransigeants.

Si le sujet t’intéresse tu peux regarder la vidéo de ce médecin, poignante.

D’ailleurs tu sais qu’en Chine, les mesdecins/infiermiers ont rasé leurs têtes, tandis que le personnel soignant féminin a coupé ses cheveux court (le virus se propage potentiellement plus rapidement avec les cheveux longs). Pour ce qui est de la France, de nombreuses infirmières m’ont confirmé qu’elles ont pour consigne de le laver intégralement le plus souvent possible, y compris les cheveux.

Si tu te lances là dedans en ce moment donc, le mieux c’est soit de faire la cure de sébum et de ne pas sortir du tout. Soit de trouver plutôt des alternatives. Bah oui parce qu’à partir du moment ou on sait qu’il y a un risque… perso ça me paraît inconcevable de le prendre.  Tu peux aussi choisir l’option “foulard” sur la tête et le laver en rentrant. Mais encore une fois il faut être conscient que ça augmente les risques malgré tout.

Des alternatives je vais t’en donner. Mais avant parlons du sébum et de ses bienfaits.

Les bienfaits du sébum

Le sébum est très bon pour les cheveux et pour le cuir chevelu. Il représente une protection naturelle. Il permet de nourrir les longueurs et pointes. Contrairement à ce qu’on pense souvent, non il n’est pas “sale”, ne sent pas mauvais et surtout c’est un pote, pas un ennemi ! Il vient des glandes séborrhée qui sont nichées dans le cuir chevelu, en dessous des pores.

Tu sais, le sébum est même le premier soin qu’on devrait penser à répartir sur ses longueurs et pointes. Parce qu’il est tellement cool qu’il peut apporter à lui seul la nutrition suffisante pour les longueurs et pointes. Trop fort…D’ailleurs dans la culture ayurvedique il est vu comme un allié, à répartir régulièrement à l’aide du brossage.

Lorsqu’on commence à bien l’utiliser, l’application de masques n’est parfois plus utile. En revanche pour ça, il faut laisser le temps à ton cuir chevelu de développer un minimum de cette substance grasse.

Ton cuir chevelu d’ailleurs, on en parle ? Il est le terreau dans lequel les racines de tes cheveux (= les micro vaisseaux sanguins) puisent toute leur énergie. Toi-même tu sais combien j’aime cette partie du corps 🙂 trop souvent oubliée, elle joue pourtant un rôle primordial dans la santé de tes cheveux.

Il doit être fertile. Si cuir chevelu pas fertile, cheveux pas forts.

Pour ça, il faut lui laisser le temps de graisser un peu. Si il n’a pas le temps, il y a deux options:

  • Il entre dans une phase de sécheresse et c’est là qu’il développe à la fois des problématiques de pellicules, de psoriasis. Ça gratouille.
  • Sinon, comme il n’est pas assez nourri il va tout faire pour apporter du sébum à tes cheveux. Résultat les glandes séborrhée s’excitent et ton cuir chevelu graisse encore plus.

Dans les deux cas… C’est pas un rythme naturel ! Et c’est bon ni pour le terreau, ni pour la plante que sont tes cheveux. En général ces répercutions sont liées à un shampoing trop agressif. Tu peux trouver plus d’infos dans cet article si tu veux. Mais ça peut être lié aussi à des traitement irritants comme l’application de colorations chimiques ou de produits à base d’alcool.

Les Alternatives:

1- Changer de shampoing

Tu peux donc profiter de cette période pour enclencher ta transition naturelle, sans forcément passer par la case friteuse pendant 1 mois. Première étape: tu changes de shampoing si tu utilises encore un produit qui a des sulfates et des silicones (tout est est expliqué dans l’article dans cet article). Ça régulera déjà en très grande partie un éventuel excès de sébum.

2- Faire le Rituel Green

Le gros avantage de ce soin du cuir chevelu c’est qu’il va te permettre d’enrayer une éventuelle problématique (chute de cheveux, cuir chevelu irrité) mais également d’espacer les shampoings ! Tu peux en tout cas profiter de cette période pour faire un Rituel Green et ainsi réguler la production de sébum. Si ton cuir chevelu est irrité ou sujet au psoriasis privilégié le Rituel Green apaisant. Si tu as besoin de fortifier tes cheveux, tu peux faire le Rituel Green fortifiant. Toutes les infos dans cet article.

3- Brosser tes cheveux

Le brossage est super important ! Je ne parle pas d’un brossage quotidien (impossible pour les cheveux bouclés ou crêpus), mais du brossage avant shampoing/avant soin qui te permet justement de répartir le sébum que tu as en racine. Dans l’idéal utilise une brosse en poils de sanglier ou en matière synthétique ressemblante (si tu es vegan vegan par exemple). Tu peux prendre une brosse en bois… Mais cette matière est plus adaptée au brossage quotidien des cheveux justement, entre les shampoings, car elle n’accroche pas le sébum. Donc l’idéal à terme, ça serait d’avoir deux brosses.En revanche ce sont les brosses d’une vie elles se gardent, longtemps. Très longtemps. Et sache qu’une brosse est personnelle. Le mieux c’est d’en avoir une autre pour tes enfants par exemple.

Donc, avant ton shampoing hop tu brosses. Ton sébum va se répartir sur les longueurs (ou au moins un peu sur les mi-longueurs). Tout comme dans la tradition ayurvédique, tu peux effectuer 50 coups de brosse, la tête en bas (ça favorise la circulation donc c’est excellent pour l’irrigation du cuir chevelu !).Profites en pour réaliser un massage de ton cuir chevelu, quelques minutes. Ensuite rince tes mains, lave ta brosse et fais ton shampoing. Pour le lavage de la brosse: prends un peigne, enlève les cheveux et les poussières (au dessus de la poubelle) puis lave ta brosse au savon tous simplement. Laisse la sécher une journée ou une nuit.

Pour la brosse en poils de sanglier, celle la est très bien.

Pour la brosse en bois j’ai celle la et je l’adore. C’est la plus coresponsable que j’ai trouvée sur internet. Si tu as les cheveux bouclés, tu peux démêler tes cheveux avec un peigne à dents larges

4- La période des règles, propice à l’espacement des shampoings

Depuis plusieurs mois, je me forme à l’ayurveda. C’est passionnant…Je me reconnecte encore et toujours plus à mon corps. À ses besoins, à ce qui est bon pour lui. Grace à l’ayurveda on reconnecte aussi à sa féminité.

L’ayurveda est une tradition indienne ancestrale, alliant médecine et philosophie. Elle date de plus de 5000 ans.

Cette pratique est reconnue par l’OMS comme étant un système complet de médecine traditionnelle qui peut traiter, établir un diagnostique ou prévenir la maladie. En ayurveda on soigne le malade, pas la maladie en adaptant son mode de vie selon son profil ayurvedique.

L’ayurveda repose, entre autre, sur l’équilibre des Doshas (aussi appelés humeurs). Leur équilibre apporte la santé. Et en ayurveda il est déconseillé de se laver ls cheveux pendant les règles pour maintenir cet équilibre. Si le sujet t’intéresse tu peux regarder cette Vidéo qui explique très bien les choses (merci à la personne qui me l’a transférée sur instagram :-)).

Personnellement c’est quelque chose que j’appliquais plus ou moins naturellement avant de me former à l’ayurveda. Car pendant cette période j’ai moins envie de me laver les cheveux. Lorsque je sors des règles en revanche, c’est comme une renaissance pour moi d’en prendre soin. Et en plus, comme pendant cette période les cheveux graissent plus, j’en profite pour faire une micro cure de sébum accélérée. C’est à dire que tous les jours je brosse mes cheveux selon les conseils que j’ai donné juste au dessus. Sébum réparti: cheveux happy !

 

5- Si ça ne fonctionne pas, chercher le problème à la source

Je voudrais quand même préciser que l’espacement des shampoings mais également la santé des cheveux ne peut pas arriver par miracle. Parfois, il faut trouver et régler le problème à la source. Si malgré tout ça et les produits naturels tes cheveux continuent à graisser, à s’affiner ou à tomber tu peux chercher du côté de:

  • Le stress (je prépare un méga article à ce sujet parce que en ce moment on est pile dedans). Attention au “stress de fond” comme je l’appelle. Celui qui est tapis dans l’ombre mais omniprésent et qui nous tend en permanence et nous pousse à être hyperactif par exemple.
  • Un choc émotionnel
  • La fatigue
  • L’alimentation: une flore intestinale déteriorée a des effets directs et prouvés scientifiquement sur la santé des cheveux
  • Les hormones : un changement ou un arrêt de contraception entraine forcément des changements. En général le cuir chevelu et les cheveux mettent environ 1 un à se réguler.
  • La thyroïde. Tu peux en parler à ton médecin qui te fera faire un contrôle pour voir si ça vient éventuellement de là.

Ce que tu peux faire pendant cette période de confinement, c’est espacer tes shampoings le plus possible. Par exemple au lieu de les laver le jour 3, brosse bien tes cheveux jusqu’au jour 4 pour répartir le sébum. Ton cuir chevelu sera ravi de cette nutrition naturelle, pareil pour tes mi-longueurs ou tes longueurs !

Pour en revenir aux alternatives, je les applique toutes et elles sont devenues un mode de vie à présent. Cependant pendant la période du covid-19, je les pratique en fonction de mes sorties avant tout. Mets cette période de confinement à profit pour prendre soin de toi et de tes cheveux, mais tout en étant responsables. C’est compatible.

Prends bien soin de toi surtout, je t’envoie plein de lumière. Et partage tes astuces sous cet article !

Share this post



23 thoughts on “La cure de sébum: à éviter pendant le confinement

      • Salut, j’espace deja mais shampoing jusqu’à se que il commence a bien grassir (3-4j souvent). La je pense faire la cure de sébum de 1 mois psk il en auraient bien besoin, mais étant enceinte est ce que ça fera le même effet?

    • Une dictature …….. la France a elle toute seule est une dictature dissimulee…..et dans tout cet article tout ce que vous avez retenu c’est le passage où elle parle de la Chine ?? Ma foi ça en dit long sur votre état d’esprit verrouillé….

  1. Bonjour Daphne ! Merci pour cette article et ton ebook dont je viens de faire l’acquisition ! Je vais prendre ce mois pour essayer d’arrêter mon lavage quotidien a cause de mes cheveux gras… Y a t’il des contre indications si j’ai les cheveux décolorés ? Je suis blonde et même si le coiffeur c’est pas pour tout de suite ^^quand j’y retournerai est ce que je perdrais tout le bénéfice à faire des décolo chimique vs le rituel green ?

    • Bonjour Marine, merci pour ton commentaire 🙂 Et vraiment désolée pour ma réponse très tardive !
      Tu peux faire le Rituel Green même si tu as les cheveux décolorés, sans incidences sur la couleur. Il faut cependant faire un masque nourrissant et hydratant en conséquence sur les longueurs et pointes 🙂 Un masque avant shampoing régulièrement !

      Très belle journée !

  2. Bonjour Daphné,
    Merci pour ton travail, j’apprécie vraiment de pouvoir puiser dans le vivier de bons conseils que tu nous offres. Je ne suis pour ma part qu’au début de ma transition green, je procède de façon graduelle: abandon des shampoings chimiques, passage aux huiles depuis un bon moment, aux poudres ayurvédiques quand j’aurai reçu ma commande d’ici quelques jours, et brossage..! Pour ce dernier (brossage tête en bas avec brosse en poils de sanglier) je rencontre cependant un souci de cheveux TRÈS électriques. Même après le shampoing, ils le restent ! Ce qui rend le coiffage bien compliqué, plaque les cheveux, provoque un inconfort (cheveux qui viennent se coller sur la peau du visage en permanence), etc. Une amie à qui j’ai recommandé ce rituel de brossage, dont la brosse est en plastique quant à elle, et qui a une nature de cheveux très différente de la mienne (cheveux épais alors que j’ai en ce qui me concerne plutôt les cheveux fins), rencontre le même souci. Aurais-tu une idée d’où ça vient et comment y remédier ?
    Merci par avance et au plaisir de te lire !

    • Je me permets de répondre car j’ai rencontré le même souci. Il semblerait que cela soit dû à des cheveux déshydratés. Après 2 cures de sébum, le problème s’est réglé. Il est possible sinon d’utiliser du gel d’aloe Vera.
      Bon courage car c’etait vraiment l’enfer pour le coiffage !

      J’ai désormais un autre problème : mes cheveux regraissent dès le lendemain de mon shampoing Cebio. En 5 jours ils sont complètement gras.
      Ils sont « beaux « le jour du lendemain , mais c’est tout. Je poursuis l’expérience mais mon objectif est surtout de ne plus me laver les cheveux tous les jours. Accessoirement, si ils pouvaient prendre un peu de volume .

    • Je me permets de répondre car j’ai rencontré le même souci. Il semblerait que cela soit dû à des cheveux déshydratés. Après 2 cures de sébum, le problème s’est réglé. Il est possible sinon d’utiliser du gel d’aloe Vera.
      Bon courage car c’etait vraiment l’enfer pour le coiffage !

      J’ai désormais un autre problème : mes cheveux regraissent dès le lendemain de mon shampoing bio

  3. Salut Daphné!
    Ça fait une semaine que j’ai commencé la cure de sébum mais j’ai l’impression de développer du psoriasis… J’utlise malheureusement une brosse en plastique. Est-il préférable que j’arrête?

    • Bonjour Audrey,

      Depuis le 17 avril j’imagine que tu as trouvé la réponse et je suis navrée pour ma réponse tardive.
      La cure de sébum, chez certaines personnes, peut en effet développer certaines pathologies comme le psoriasis. Cela arrive plus fréquemment chez les personnes sujettes au stress. n’hésitez donc pas à appliquer des conseils bien-être. J’en parle dans mon article “Remèdes ayurvédiques et yogiques pour cheveux stressés”. Très belle journée !

  4. Bonjour.

    Merci pour cet article m’a foi intéressant.
    Merci aussi d’être plus maline que certains “influenceurs” omettant de prévenir le danger de ne pas se laver durant cette période. Je me dis d’ailleurs que malheureusement, il sera peut être impossible à l’avenir de faire ce genre de choses… Espérons que non. Comme je ne sors pas du tout je vais le tester en ce moment. Je reviendrais dans 1 mois dire où j’en suis ! Et je vais de ce pas lire le reste des articles vu que je découvre votre site à l’instant. Faisant de recherches sur cette cure miracle je suis tombé sur un article intéressant et intelligent pour une fois !!

    J’ai par contre remarqué quelques coquilles ^^.

    Aussi j’aimerais rappelé que la “gestion de la Chine” est basées sur des mensonges donc bon… Je ne sais pas si il est opportun de les louer de cette façon, d’autant plus dans un article sur les cheveux, mais c’est un avis parmi d’autre.

    • Bonjour et merci pour votre commentaire 🙂 Navrée pour ma réponse tardive ! Je suis heureuse que mes conseils vous apportent d’éventuelles réponses.
      Prenez soin de vous !

  5. Bonjour Daphné,

    merci pour tous ces bons conseils. Je viens de finir une cure de sebum de 17 jours – sans sortie extérieur. J’ai arrêté la cure car je trouvais que je perdais beaucoup plus de cheveux que d’habitude. J’ai décidé d’arrêter la cure par peur de devenir chauve. Je faisais cette cure dans le but d’espacer mes shampoings car mes cheveux sont courts et regraissent vite. J’étais préalablement déjà passé a une utilisation de shampoing solide sauf que durant un voyage à l’etranger je n’avais plus assez de shampoing, j’ai donc du repasser à des shampoings de grande surface. J’utilisais également cette cure pour repasser sur une transition green complete et lors de ce shampoing j’ai utilisé le shampoing solide Pachamamai – est ce normal de perdre autant de cheveux, est ce que la cure aurait pu faire plus de dégats que de bienfaits ?

    Merci par avance !

    • Bonjour Chloé,

      Merci pour votre commentaire ! Alors oui il arrive en effet que la cure de sébum provoque une chute de cheveux importante et votre réflexe d’arrêter a été le bon ! Le gras d’une façon générale bouche les pores du cuir chevelu (chez certaines personnes) et peut en effet créer de sérieux dégâts. Il faut donc être vigilant lors de la cure et si les premiers signes de chute de cheveux apparaissent il faut stopper.

      J’espère que la situation est résolue depuis 🙂
      Très belle journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.