Prendre soin de ses cheveux, une philosophie de vie

Ma vision est que la santé et la beauté des cheveux reposent avant tout sur une philosophie de vie axée sur un bien-être global où le corps et l’esprit sont liés. Ainsi la santé des cheveux est un tout. Produits naturels, méditation, brossage spécifique, yoga, massage, alimentation équilibrée… L’idée c’est de prendre soin de soi, de son âme et de son corps afin d’enrayer les problématiques et les traiter à la source. Dans l’idéal même, on ne traite pas les cheveux une fois « malades » mais on agit en prévention.

C’est une démarche ayurvédique. Elle permet d’aller au delà de l’application simple de produits. Tu apprends à te reconnecter à tes cheveux et à reconnaître leurs besoins.

Tes cheveux sont ton intimité, ton identité. Ils ont une mémoire. Ainsi ils se souviennent de tout ce que tu vis. Ils se souviennent du positif et ils te le rendent pas leur beauté. Ils emmagazinent aussi le négatif. Là ils t’alertent grâce à des signaux.

Aujourd’hui, j’ai envie de te parler du stress et de ses effets sur les cheveux et sur le cuir chevelu. Parce que j’ai reçu beaucoup de messages de personnes perdues face aux réactions capillaires depuis le confinement et la monté en puissance du virus. Nous vivons une situation exceptionnelle qui crée des dérèglements à la fois physiques (cuir chevelu, cheveux, flore intestinale, réactions cutanées, fatigue extrême…) et psychologiques (angoisses, stress). Les remèdes et les conseils que je partage aujourd’hui sont destinés à t’apaiser dans cette période de confinement et à t’aider à avoir des cheveux en bonne santé, malgré le stress. L’idée, ce n’est pas de tout arrêter lorsque le confinement sera terminé. Au contraire ! Profite de cette durée pour en faire une période d’initiation au bien-être. Vois ça commune rampe de lancement !

Les effets du stress sur les cheveux et le cuir chevelu :

Avec la situation actuelle ton cuir chevelu et tes cheveux sont mis à rude épreuve. Grattouillements, échauffements sur certaines zones et cheveux beaucoup plus fragiles. En cas de stress souvent c’est radical, tu peux sentir tes cheveux se détacher beaucoup plus facilement de ton crâne lorsque tu les coiffes ou les lavera exemple, les voir tomber dans la douche. Tu sais, il y a une explication scientifique à ça.

1- Sur les cheveux

Qu’il s’agisse d’un stress de fond (permanent et lié à ton mode de vie par exemple) ou d’un stress lié à un choc émotionnel, le corps réagit. L’afflux sanguin diminue dans le corps,  y compris dans le cuir chevelu. L’ennuie, c’est que nos cheveux sont de vrais vampires: ils se nourrissent de sang grâce à de minuscules vaisseaux plantés dans le bulbe, lui même inséré dans le follicule pileux. Zoom

Au bout du bulbe, un petit creux (la papille cutanée)  dans laquelle sont nichés les minuscules vaisseaux sanguins par lesquels arrive notre sang et avec, tous les nutriments nécessaires pour des cheveux en bonne santé. Au passage ça permet de comprendre l’importance d’une bonne alimentation pour avoir des cheveux en bonne santé et résistants. Avec le stress, l’afflux sanguin diminue, les cheveux sont en partie privés de leur nourriture préférée: notre sang et ses nutriments. Ils s’affaiblissent, deviennent rabougris. Moins résistants, ils tombent et s’affinent.

2-Le cuir chevelu

Le cuir chevelu étant une peau, il réagit au stress au même titre que la peau du corps peut le faire. Il peut être sujet à des pellicules sèches par exemple, à du psoriasis, à de l’eczéma ou à des démangeaisons liées à une éruption cutanée (petits boutons). Notre corps et notre esprit sont liés. Indéniablement.

Les remèdes anti stress

1- Utiliser des produits naturels

L’utilisation des produits naturels est la première étape pour prendre soin de ses cheveux et de toi. Cette initiative s’inscrit dans une démarche de beauté yogique.

Un shampoing sain avant tout

Avant toute chose, la base de la base des solutions anti chute c’est d’utiliser des produits naturels.Le premier produit à changer si tu veux faire ta transition green, c’est le shampoing. Dans cet article j’évoque l’importance d’un shampoing sain, non décapant. C’est le premier geste bien-être de tes cheveux !

Tu prends soin de tes cheveux tout en prenant soin de toi et de la planète. Le top du top. Et tu vas voir, ça fait du bien. Oui rien que de savoir que tu utilises un shampoing qui ne bousille ni tes cheveux, ni ton cuir chevelu ni les océans c’est quand même reposant. Personnellement je suis toujours pleine de gratitude d’avoir été mise sur la route des produits naturels, pour ces raisons. C’est l’occasion de faire une bonne action groupée à travers un geste banalisé certes, mais quotidien. Pourtant les conséquences de l’application d’un produit pourri par tant d’humains sont désastreuses. Imagine si la planète entière se lave la tête quasi quotidiennement avec des silicones non solubles dans l’eau et que ça termine dans nos océans. Les pauvres poissons aimeraient bien pouvoir bouffer du plancton tranquilles je pense. Et en mangeant nous même les poissons, on ingurgite une partie de ce qu’on a évacué plus tôt dans nos canalisations…Heu on avait dit article anti stress, sorry 😀

LA référence pour moi en terme de shampoing écologique qui coche toutes les cases (compo, packaging, beauté des cheveux, santé des cheveux, prix) c’est Pachamamaï et leurs shampoings solides. C’est le graal des shampoing déguisés en savons. Il y a plusieurs couleurs mais selon moi voici leur top trois:

  • Le Sweetie, c’est mon préféré celui là ! C’est vraiment celui qui convient à toutes les têtes. Je l’appelle le shampoing universel. Il lave le cuir chevelu en douceur mais en même temps il limite les dégâts sur les longueurs et pointes ! C’est celui qu’il te faut si tu as les cheveux bouclés ou frisés ou crêpus aussi (À la base le rose est prévu pour ça mais je trouve le sweetie plus hydratant).
  • Le Pure adapté aux cuirs cheveux gras mais sans longueurs et pointes asséchées. Si tu as le cuir chevelu gras mais les longueurs et pointes sèches, privilégie le Sweetie. Sa senteur mentholée plait également beaucoup aux hommes.
  • Le Kidoodoo. qui est adapté aux enfants ! D’ailleurs tu verras ils adorent utiliser les shampoings solides !
—> Clique sur les noms des shampoings, ce sont des liens ! 

Le Rituel Green, un instant de pleine conscience

Il y a des situations qui font que c’est difficile de gérer son stress. Et je trouve qu’en ce moment, c’est particulièrement difficile. C’est difficile de se poser surtout et de stopper les pensées. C’est pour ça que prendre 30 minutes toutes les deux semaines (ou plus si tu as le temps bien sur) ça peut vraiment te permettre de créer une bulle de décompression.

Fais ton Rituel Green Fortifiant pour enrayer la chute de cheveux ou pour apaisant ton cuir chevelu si besoin  (tu peux trouver les détails ici). En appliquant ce soin naturel du cuir chevelu, tu allies les bienfaits d’un soin ayurvedique et la pratique de la pleine conscience. Pense à ce que tu fais, sens que ça te fait du bien et à tes cheveux aussi. Fais attention à la texture de ton mélange, à sa température lorsqu’il se pose sur ton cuir chevelu. Pendant que ça pose, tu peux même en profiter pour méditer. Oui ! Il ne faut pas culpabiliser de prendre du temps pour toi. Parce que prendre ce temps c’est pouvoir le rendre aux autres. Ce n’est pas être égoïste. Où si ça l’est, j’appelle ça le bon égoïsme. C’est simplement indispensable selon moi. Cependant, étant moi-même maman de 3 enfants et qui travaille, je sais combien c’est difficile. Tu verras, le plus dure c’est de commencer. Après, ça devient un mode de vie ! Tu pourras adapter tes habitudes selfcare à tes journées (oui parce que l’idée c’est pas de TOUT faire quotidiennement c’est pas jouable sinon). Toute la famille en bénéficie ensuite, pour son plus grand bonheur.

2- Le brossage: l’instant bien-être de tes cheveux et de ton cuir chevelu

Bon, maintenant que tu as changé ton shampoing et que tu es bien détendue du bulbe, on peut passer au brossage ! Prends l’habitude de brosser tes cheveux chaque soir. Pourquoi le soir ? Cette habitude te permettra de débarrasser tes cheveux des poussières (dans l’idéal le faire au dessus de la baignoire/de la douche donc ou du lavabo). Mais le brossage est également un allié car il va débarrasser ton cuir chevelu des impuretés, et l’assouplir grace au passage de la brosse et au mouvement des cheveux que cela provoque. La circulation du cuir chevelu est activée, c’est tout bénéf !   Si tu commences à avoir les cheveux un peu sales, ce geste va te permettre de répartir ton sébum du cuir chevelu jusqu’aux longueurs, voire jusqu’aux pointes. Pour maximiser les bienfaits du brossage, voici mes conseils:

  • Brosse tes cheveux la tête en bas ! Ça te permettra d’augmenter ton afflux sanguin grâce à la tête à l’envers, c’est extra pour ça ! Passe la brosse 50 fois dans tes cheveux, à chaque endroit. Tu verras, ça fait un bien fou !
  • LA BROSSE EN POILS DE SANGLIER (ou poils synthétiques si tu es vegan, hors plastique): Elle te sert à répartir ton sébum. Donc l’idéal c’est de l’utiliser avant chaque shampoing. J’aime beaucoup celle là.
  • LA BROSSE EN BOIS: Dans la journée, le matin et le soir, si ta nature de cheveux le permet tu peux brosser tes cheveux avec une brosse en bois. J’aime beaucoup celle là.
  • Si tu as les cheveux bouclés, tu peux remplacer la brosse en bois ET la brosse en poils de sanglier par un peigne en bois à dents larges.Comme le sébum se mettra également sur ton peigne, n’oublie pas de le laver régulièrement.
  • Lave ta brosse au moins une fois par semaine. Si ta seule brosse est celle en poils de sanglier, lave la quotidiennement dans l’idéal. Comment faire ? Enlève les cheveux et les poussières à l’aide d’un peigne (passe le de haut en bas plusieurs fois au dessus de la poubelle). Une fois tous les cheveux enlevés, lave ta brosse au savon. Laisse la sécher quelques heures ou la nuit.

Je sais que lorsqu’on a les cheveux bouclés, frisés, crêpus c’est impossible de brosser ses cheveux tous les jours. Mais le plus important ce n’est pas de le faire quotidiennement, c’est de le faire avant le shampoing. Quoi qu’il en soit et quelle que soit ta nature de cheveux, il faut éviter le plastique. Cependant les poils de sanglier (ou matière synthétique ressemblant) sont vraiment top pour la répartition du sébum.

3-Le massage du cuir chevelu

Si cette pratique est réputée ce n’est pas pour rien ! Le massage favorise la circulation du cuir chevelu. En ayurveda le massage du cuir chevelu (et du corps aussi d’ailleurs) est vivement recommandé au moins une fois par semaine. Je vous reparlerai d’ailleurs de mon rituel matinal ayurvédique.

Pour en revenir au massage du crâne, tu peux le pratiquer par exemple après le brossage de tes cheveux. Sinon, une fois par semaine fais un bon massage en prenant le temps de procéder par zone comme la photo ci dessous.

Toutes les deux semaines environ je masse mon cuir chevelu avec de l’huile de sésame. Elle est très utilisée en ayurveda car elle a de nombreux bienfaits. Elle harmonise tous les profils ayurvédiques. Sur le cuir chevelu, elle apporte de la nutrition sans alourdir, elle l’apaise et fortifie les cheveux à la racine (elle est donc recommandée en cas de cuir chevelu irrité et de chute de cheveux). Sa texture est très proche de celle du sébum humain. Combinée au massage elle fait des merveilles. À tester donc ! Choisis une huile de sésame alimentaire et bio, dans l’idéal 😉

Pour le rinçage ne t’inquiète pas ça ne graisse pas du tout. Mets l’équivalent d’une bonne cuillère à café dans la main et répartis dans les deux mains puis masse. La quantité d’huile va se répartir naturellement sur l’ensemble du crâne lors du massage. Tu peux ensuite faire glisser tes mains sur les longueurs et pointes sans ajouter d’huile. Là il s’agit surtout d’un soin à base d’huile pour le cuir chevelu, pas d’un bain d’huile pour les longueurs et pointes. Tu peux laisser poser 30 minutes. Sinon toute la nuit et faire ton shampoing (sain donc ;-)) le matin. Ça va d’ailleurs forcément se répandre sur tes longueurs et pointes, un minimum, surtout si tu dors avec. L’ennuie c’est que sur certains cheveux l’huile se rince très mal ! Elle accroche et on a beau faire un ou deux shampoing il reste des résidus ! Dans ce cas, diminue la quantité d’huile de sésame mise en racine. Et éventuellement ne laisse pas poser toute la nuit mais seulement 30 minutes ou une heure le soir et surtout évite de brosser pour répartir son huile sur les longueurs et pointes.

4- Méditer

La méditation c’est pour moi le ciment du bien-être des cheveux. C’est une vision yogique/ayurvédique du soin des cheveux.

C’est prouvé scientifiquement que la méditation a le pouvoir de diminuer le stress (entre autres vertus). Par conséquent, si on reprend: méditer = diminution du stress = augmentation de l’afflux sanguin et des nutriments = cheveux plus forts. Et puis au delà de ça méditation = introspection et selon moi c’est la meilleure façon d’évoluer et de s’apaiser.

Il y a plusieurs façons de méditer mais je dirais que le point commun de toutes les méditations que je pratique, c’est d’avoir la capacité d’être présent. Elles apportent un moment de calme et de paix intérieure.  Et être présent, ça change TOUT !

Comme pour le fait de prendre du temps pour soi, le plus difficile c’est de commencer. Après ça devient une habitude et on trouve toujours le moyen de consacrer 10/15 minutes par jour à cette pratique. Bon après ça arrive d’avoir la flemme hein ne te mets pas la pression non plus ! Mais tente de le faire quotidiennement, tu seras surpris des résultats !  Elle pourra te permettra d’apaiser le mental tyrannique et son flux de pensées insésent. La tyrannie du mental, c’est Eckart Tolle qui en a parlé le premier. Enfin je crois que c’était le premier ! En tout cas il en a parlé ah ah  ! Dans son livre Le Pouvoir du Moment présent. L’idée c’est qu’on est bouffé par notre mental hyperactif qui crée pensées sur pensées. Souvent ces pensées nous projettent dans le passé ou dans le futur et on oublie d’être présent. Il faut alors muscler son attention afin de pouvoir revenir à l’instant présent et se recentrer. Avec le temps et une pratique quotidienne, cela devient naturel. Mais forcément, c’est long !

Quand j’ai commencé à méditer, j’ai découvert les méditations de Jonathan Lehmann, Créateur des Antisèches du Bonheur. D’ailleurs son dernier livre est top. Il a aussi créé une application « 7MindxLesantisèches » que je te conseille vivement. Ce sont des méditations guidées.

Et puis il y a quelque mois j’ai commencé le Kundalini Yoga, aussi appelé le yoga de la conscience ou de la « transformation ». C’est un yoga très puissant qui te permet d’avancer sur toi grâce à l’introspection et à des séries d’exercices (appelés des kriya) et des méditations en mouvement. Le Kundalini allie mantras, respirations spécifiques et mouvements répétitifs. J’ai trouvé ça complexe au début. Ça a été une révélation pour moi. En ce moment, tous les soirs je fais la méditation SA TA NA MA. Elle m’apaise mais surtout, elle me permet de photographier mes émotions, de les observer sans les juger. Et elle m’apporte une compréhension impressionnante de chacun de mes ressentis. Elle développe mon instinct, ma présence, et m’aide à analyser mes émotions de façon limpide. C’est radical à chaque nouvelle séance. Elle me permet d’avancer un peu plus chaque jour vers qui je suis vraiment. Oui car le kundalini est appelé yoga de la transformation, mais je dirais plutôt que c’est le yoga de l’évolution.

Bref je ne peux que le conseiller, à condition de vouloir avancer et travailler sur soi-même. Car ça fait forcément bouger des choses. Pour vous donner un point de repère, lorsque je fais cette méditation, je pleure de gratitude et de joie tant ça me fait du bien et ça m’ouvre les yeux sur moi même et sur le monde.

Pour le kundalini vous pouvez accéder aux cours online de la délicieuse Girls Do Yoga je L’ADORE ! Sinon, si tu parles anglais je te conseille vivement de prendre un rendez-vous skype avec l’incroyable Kiranjot. Avant le confinement, j’ai eu la chance de vivre une journée exceptionnelle dans son Home Studio à Londres avec ma soeur Gabrielle, une journée entière dédiée à la pratique qui a clairement marqué un tournant dans ma vie. Et puis sinon il y a Lily Barbery qui propose des méditations live en ce moment le soir à 18h sur son compte Instagram. Ce que j’aime dans sa pratique c’est qu’elle s’affranchit complètement des accessoires dogmatiques du kundalini, et ça fait du bien ! Parce que c’est vrai que le turban et tout le tintouin bah c’est moyennement mon truc quand même. Mais je respecte bien sur ceux qui appliquent ces principes !

Voilà les infos sur la méditation SA TA NA MA dont je te parle plus haut. Pour commencer installe toi confortablement. Respire profondément. Pour te calmer, tu peux penser à ta respiration ou pratiquer la respiration alternée: PRANAYAMA (tu peux zapper le début de la vidéo et avancer à 5minutes 20 si tu veux entrer dans le vif du sujet directement). D’ailleurs sache que tu peux commencer n’importe quelle méditation par cette respiration. Tu peux aussi la faire sans méditer derrière. Ça permet de calmer le mental.

Voici la vidéo youtube du mantra (que tu peux trouver sur Spotify aussi):

 

Comment procéder ?

Assieds toi en tailleur et n’hésite pas à glisser un coussin sous tes fesses pour être à l’aise. C’est important car si tu penses à une douleur ou une gêne, tu ne pourras pas te concentrer sur la méditation.. Mets tes mains sur tes genoux. Pendant toute la durée de la méditation, concentre ton attention sur ton troisième oeil (au début ça peut être difficile c’est normal), entre les sourcils. Si ton attention part ailleurs, il suffit de la ramener là lorsque tu t’en aperçois. Chante le mantra SA TA NA MA 2 minutes à voix haute, 2 minutes en chuchotant, 4 minutes à l’intérieur de toi, puis à nouveau 2 minutes en chuchotant et 2 minutes à voix haute (en fait il te suffit de suivre le rythme de la musique). Pendant toute la durée de la méditation (même pendant que tu dis le mantra dans ta tête), fais ce geste avec tes doigts : SA = pouce et indexe, TA = pouce et majeure, NA = pouce et annulaire, MA = pouce et auriculaire.

Laisse toi porter par ce qu’elle a à t’apporter, sans attendre quoi que ce soit de particulier. Voilà ma vidéo. Attention ce n’est pas la vraie durée. La méditation dure 12 minutes normalement.

 

 

 

Lorsque tu as terminé ta méditation, reste quelques minutes et observe ce que tu ressens.

5- Le yoga

Le yoga est une pratique ancestrale, intimement liée à l’ayurveda, à la méditation et à la relaxation. En fait, le yoga est une méditation en mouvement. Il favorise donc la détente, en plus de muscler le corps.

En yoga, les postures dites « inversées » sont excellentes pour les cheveux car elles favorisent la circulation sanguine dans le cuir chevelu, en plus de nous permettre de voir les choses sous un autre angle 😉 ! Pas besoin de faire des postures de yogi expert en tenant sur la tête ! Le Chien Tête en Bas par exemple est vraiment bénéfique pour remédier à cette problématique ! Je trouve que ce sont des postures qui apaisent instantanément aussi. Alors ça m’arrive parfois dans la journée de faire le Chien Tête en Bas 2 ou 3 minutes. Sinon, j’ai l’habitude de faire mon yoga le matin. Je me mets face à la fenêtre pour fixer l’extérieur et le ciel dès que la posture le permet. Très régulièrement je réalise La Salutation au Soleil ( ou Surya Namaskara) un élément essentiel du yoga Hatha.

Voici une vidéo très bien expliquée (Hélène Duval est topissime ! ). La séance est assez courte donc c’est facile de l’intégrer à son quotidien.

J’aime aussi beaucoup le Vinyasa Yoga, c’est avec lui que j’ai commencé. Voici un exemple d’enchainement (toujours avec Hélène Duval ;-))

Comme tu peux le remarquer je n’ai pas mis le Kundalini dans la catégorie Yoga car depuis le confinement je privilégie les méditations de cette pratique aux séries d’exercices. En temps « normal », je fais régulièrement des séries de 40 minutes à 1h mais plutôt dans des centres que chez moi.

Si le yoga ce n’est pas ton truc, tu peux remplacer cette pratique par un sport non méditatif. Transpirer c’est toujours bon pour le cuir chevelu car ça permet d’éliminer les toxines ! Tu peux aussi alterner les deux, bref trouve ton rythme 😉 Tu peux aussi trouver de super cours online sur le site du Centre Élément. Cours gratuits jusqu’au 29 mars puis 10 euros le cours. Sinon j’apprécie beaucoup le très grand choix et dispo 24/24 et 7/7 de YAY.TV. Le premier mois est gratuit 😉

6- Un bon Sommeil

La fatigue favorise le stress et elle a un impact sur la santé et donc la beauté des cheveux également. Qu’elle soit morale ou physique, elle nous tend. Alors il faut tout faire pour préserver son sommeil. C’est facile à dire mais parfois difficile à faire, je sais. Cependant, pratiquer la méditation le soir t’aidera à t’apaiser. Vraiment ! 10 minutes suffisent pour calmer le mental. Tu trouveras ton heure idéale. Personnellement je médite le soir (j’aime moins le matin) une fois les enfants couchés. Je m’isole, je mets ma musique et j’allume une bougie. Et l’apaisement opère. Si tu vis dans un petit appartement, que tu n’as pas de chambre par exemple tu peux t’isoler dans la salle de bain ou la cuisine, c’est ce que j’ai fait à une période et ça ne m’a pas empêché de m’apaiser. En ayurveda on recommande également de se coucher relativement tôt et se réveiller plus tôt afin de favoriser l’endormissement mais également pour profiter des heures matinales qui sont extrêmement bénéfiques pour se gorger d’énergie.

7-Préserver sa flore intestinale

La santé de ta flore intestinale a un impact direct sur la santé et la beauté de tes cheveux ainsi que sur l’humeur. C’est d’ailleurs prouvé scientifiquement. Quand j’ai découvert le pouvoir du microbiote ça a été une révélation ! Ça s’est fait avec le livre « Le Charme discret de l’intestin », le best seller qui a révolutionné notre vision de cet organe ! Avec le temps, manger équilibré est devenu un plaisir. Au delà de ce qu’on met dans l’assiette, j’ai compris que la quantité de ce qu’on mange est également très importante. J’avais tendance à me goinfrer, faut dire ce qui est, de choses sucrées ou grasses. Et j’accumulais les problèmes gastriques, les douleurs, les ballonnements, les problèmes de peau ou la chute de cheveux. À l’époque, ça me semblait inconcevable de moins ou mieux manger. Et puis en insérant le bien-être dans ma vie j’ai réalisé que mon comportement alimentaire et ce que je trouvais normal ou que je faisais passer pour de la gourmandise était en fait un trouble alimentaire. Que je mangeais beaucoup trop, que je grignotais sans arrêt sans pouvoir m’arrêter et que j’étais complètement addict au sucre.

C’est en insérant le bien-être dans ma vie que j’ai pu stopper cette machine infernale dont j’étais dépendante. Ça s’est fait naturellement, avec le temps.  Quoi qu’il en soit, essayer de ne pas grignoter, de manger sans excès et d’intégrer des légumes à vos repas. Mais je vous prépare un article complet sur la question ! Pour le microbiote j’adore le travail de Virginie de HappyBiote ! Elle est extra.

8- Mon emploi du temps Bien-être

Pour t’aider à organiser tes nouvelles habitudes bien-être, voilà un exemple d’emploi du temps sur une semaine. Il s’agit de mon planning bien-être perso spécial confinement. Ça peut paraître périlleux avec trois enfants, la classe à assurer et le boulot à gérer, plus la cuisine à faire mais en fait ce n’est qu’une question d’organisation et de timing ! Je me lève tôt (7h/7h30 c’est pas non plus horrible) et je me couche à 23h au plus tard. Voilà ce que j’applique

Pour terminer, ce que je te conseille, c’est d’appliquer ces conseils à ton rythme. J’avais envie de partager tout ça avec toi car ces leviers ont concrètement changé ma vie, la vision que j’ai de la beauté et mon mode de vie. Pour du mieux ! JAMAIS je ne pourrais revenir en arrière. C’est un long cheminement en revanche et il ne faut pas vouloir tout intégrer d’un coup au risque de t’épuiser ou de tomber dans l’excès. Attention aussi à rester tolérant envers les personnes qui n’appliquent pas ces conseils et qui n’ont pas entamé leur cheminement bien-être. Je te conseille plutôt de les accompagner avec bienveillance si ils souhaitent découvrir ton nouveau monde. Tu peux aussi initier tes enfants à la méditation et au yoga, ils adorent ! Ces remèdes sont surtout une aide précieuse dans la situation actuelle alors j’espère qu’ils pourront t’apporter un peu d’apaisement et des cheveux en pleine forme et plein de santé !  :-)) Encore une fois prends le temps et pioche dedans pour trouver l’apaisement.

Si tu souhaites te renseigner sur l’ayurveda, tu peux consulter le site Ayurveda France et éventuellement te procurer le livre Ma Bible de l’Ayurveda. Je l’adore.

Prends soin de toi !